Devenir freelance #3 où travailler ?

devenir freelance # ou travailler1

Lorsque l’on se lance dans la grande aventure freelance, une des premières questions qui nous vient à l’esprit c’est où travailler ? Si il ne faut que peu d’espace et qu’il n’est pas nécessaire d’avoir pignon sur rue, l’évidence même est de dire: à la maison ! En effet, au début, il n’y a pas vraiment de budget pour louer un local alors il faut improviser et se créer un espace chez-soi. Tout le monde doit se dire c’est génial de pouvoir travailler depuis son salon. Je ne vais pas dire le contraire c’est agréable mais avec les semaines qui passent je procède petit à petit à des réajustements afin de m’organiser au mieux… Ainsi quelques règles se sont imposées d’elles-mêmes:

1. S’habiller. Ce n’est pas parce qu’on est à la maison et que personne ne nous voit qu’il faut rester en pyjama… Oui je sais cette phrase peut choquer (plaisir de rester en pyjama toute la journée) mais m’habiller tous les matins et me maquiller légèrement m’aide à être plus productive.

2. Ne pas se laisser distraire. Etre seule face à son écran n’est pas toujours facile, les objets du quotidien ont vite fait de nous détourner du travail. Pour ma part 2 chihuahuas à mes pieds arrivent à me distraire très vite… Je me réserve donc des petites pauses pour m’occuper d’eux et « lancer le jouet ». Je pense que ce sont eux les plus heureux de ce changement de vie (au revoir solitude !)

3. Avoir son espace. Pouvoir ce mettre à son bureau le matin et ainsi « couper » de la vie perso est important. C’est un peu comme si je partais au travail (oui la route est courte) J’avoue que parfois je me cale dans le canapé avec l’ordinateur mais je suis tout de même mieux assise à mon bureau avec tous les papiers à portée de main. Mais le fait d’avoir son bureau à la maison a un avantage de taille: il peut être comme on le souhaite, décor, placement (fenêtre pas fenêtre), bref personnalisable et inspirant.

4. Se fixer des objectifs. Travailler seule sans équipe à côté n’est pas toujours motivant, alors se fixer des objectifs par rapport au temps et aux tâches à accomplir est primordial. Tenir à jour son emploi du temps et un calendrier ne peut être que bénéfique.

A mes yeux, travailler depuis la maison est donc très agréable à condition de respecter ces quelques règles et je pense que je vais en rajouter à la liste au fur et à mesure de mon expérience.

Deuxième option: le co-working, un espace de travail partagé. Afin de se motiver les uns les autres, des travailleurs freelance partagent des bureaux pour un loyer très modéré. Ce mode de fonctionnement permet des interactions entre les activités et ainsi un travail collaboratif. C’est un moyen intéressant de ne pas travailler de chez-soi même avec un petit budget. Je ne sais pas si le co-working marcherait pour moi, j’ai l’impression que je serai encore plus distraite… Certains l’ont peut-être testé ?

Ainsi, il faut donc aller vers la solution qui nous convient le mieux: à la maison pour une démarche plus solitaire ou dans un espace partagé pour lier de nouvelles connaissances et se donner de l’énergie. Et vous quel a été votre choix ?

devenir freelance # ou travailler2

devenir freelance # ou travailler3

9 Comments

  • Margarida dit :

    Coucou,

    J’ai écrit plusieurs fois à ce sujet, je trouve que c’est très très très important de se sentir à l’aise dans son espace de travail quand on travaille en freelance. Comme tu le dis, pour certains c’est à la maison (j’adore), pour d’autres le coworking. Plusieurs solutions existent, il faut trouver celle qui nous convient 🙂

    Belle journée !

    • memoriesbyceleste dit :

      Merci Margarida, c’est vrai que c’est une question d’équilibre. Mais quand je vois la pluie qui tombe dehors, je sais où je me sens le mieux… 🙂 A bientôt

  • Margarida dit :

    Ah ben, là, on se rejoint ! Je suis très bien au chaud de mon chez moi 🙂 !

  • J’adore travailler de chez moi mais je dois bien avouer que depuis que je suis retournée vivre à Londres la solitude me pèse de plus en plus. Du coup je vais aussi bosser à l’extérieur de temps en temps !

  • Coucou Dorothée! Je te rejoins sur le confort d’être chez soi mais je dois dire que j’ai de plus en plus de mal à etre seule toute la journée. Je vais certainement tester un espace de co-working où visiblement on trouve l’avantage d’avoir des collègues sans les inconvénients! Affaire à suivre…😊

  • Mummy Peps dit :

    Je pense en fait qu’il faut jongler avec les 2! Par exemple, rencontrer d’autres freelancers 1 fois par mois, c’est parfois suffisant pour être reboosté, avoir de nouvelles idées, et pourquoi pas rencontrer de nouveaux contacts intéressants et en lien avec notre activité!
    J’ai à ce propos développer une page FB « Coworkons 59 » afin de réunir des indépendants intéressés par des séances de coworking originales 😉 J’espère que ça fonctionnera, c’est tout neuf (c’est à dire, ce matin –‘ 😉 )

    Bizz et bonne journée Dorothée, merci encore de partager ton expérience 🙂

    • Bonjour,

      Je suis désolée de ne pas t’avoir répondu avant mais il est vrai que j’ai du mettre un peu mon blog de côté ces derniers temps… Merci beaucoup pour tes commentaires. Et pour répondre à celui-ci je suis d’accord avec toi, sortir un peu de chez soi fait du bien. Et surtout d’échanger avec d’autres ! J’espère que tu avances bien de ton côté aussi.

      Je te souhaite une belle journée et une bonne fin d’année 🙂

      Bises

Laisser un commentaire