Mon parcours en photo culinaire

Mon parcours en photo culinaire

Avant les débuts de mon blog je ne m’étais jamais intéressée à la photo en général de façon approfondie. Comme tout le monde j’en prenais lors de vacances, sorties, événements de famille avec mon petit compact et cela me suffisait amplement. C’est à travers mes études, stages, expériences professionnelles que j’ai développer mon intérêt pour la photo et que j’ai voulu partager toutes mes passions sur mon blog, notamment la cuisine. J’ai acheté mon premier appareil reflex et je m’y suis mise. Au bout de 4 ans mon travail a bien évolué et j’ai donc voulu revenir sur mon parcours en photo culinaire. En 2012 je n’ai pas partagé de recettes ici, juste sur les réseaux sociaux et les photos étaient prises avec mon téléphone (comme sur la photo ci-dessus). C’est bien amusant de les revoir et de faire cette comparaison. En 4 ans et beaucoup de clichés j’ai tellement appris: la lumière, les réglages de l’appareil, la composition, la retouche. Aujourd’hui c’est vraiment une passion et c’est même devenu un pan de ma vie professionnelle. Jamais je n’aurai cru cela le jour où j’ai pris mes premiers cupcakes en photo. Un petit retour en images s’impose…

Mon parcours en photo culinaire

En 2013 je réalise et partage mes premières photos culinaire. Je n’ai aucune notion de lumière, de cadrage. Je fais quelques retouches de lumière mais je me retrouve souvent avec des photos prises à contre jour, surexposées et parfois même pas très nettes… Peu à peu j’apprivoise mon appareil et comprend qu’il faut que je me place près de la fenêtre de la cuisine. A ce moment je pose un grand plateau blanc sur un tabouret et ça me sert de décor. En une année mes photos évoluent énormément comme on peu le voir ici, la première est prise en début d’année et la dernière en décembre.

Mon parcours en photo culinaire

2014 marque une grande évolution, je travaille mieux mes compositions, compose des « décors ». J’utilise des fonds différents, des accessoires mais tout en restant dans ma zone de confort. Je sais parfaitement où prendre la photo, l’heure, le réglage de mon appareil. Je n’hésite pas à prendre mon plat dans tous les sens, à monter sur une chaise, suspendre des choses. Je regarde beaucoup de photos dans les livres, internet afin de découvrir un maximum d’exemples d’angles, de mise au point, etc… Puis j’ai continué de développé ma pratique de photoshop. Je prends mes marques, mon style. Faire un article de cuisine devient presque une routine.

Mon parcours en photo culinaire

2015 est l’année de tous les changements. J’habite dans un nouvel appartement et je dois revoir toute ma méthode, tout en continuant de pratiquer de nouvelles choses. Les débuts de l’année sont un peu difficiles, j’ai du mal à m’organiser et de trouver le bon endroit et l’heure qui me conviennent dans ma nouvelle maison. Les premiers clichés sont trop froids mais peu à peu je retrouve un bon rythme. c’est vraiment une année en dents de scie. Je suis beaucoup plus exigeante envers moi-même car je sais ce que je suis capable de faire et surtout je veux encore progresser. Il y a des séries que j’aime beaucoup comme celle de la margarita à la mûre, le one pot pasta, les cookies au caramel, la tarte de printemps aux fruits rouges, le parfait bagel bar…  Parallèlement je maîtrise bien mieux photoshop en réglant lumières, saturation, contrastes, netteté de l’image… Je prends également quelques clichés avec des lumières artificielles (comme le burger) mais je ne suis pas très fan du résultat, lui préférant la lumière naturelle. J’en viens à la conclusion que la lumière artificielle est parfaite pour une image de catalogue mais pas très adaptée à mes compositions et à mon style. Je décide donc de l’utiliser avec parcimonie et surtout je la combine avec de la lumière naturelle.

Mon parcours en photo culinaire

Nous voici à aujourd’hui en 2016 et à mes yeux un grand parcours derrière moi. Je sais qu’il faut que je prenne mes photos entre 11h00 et 16h00. Après tellement d’essais, je les fais dans ma chambre, sur mon lit, c’est le meilleur endroit. Le plus lumineux. J’ai fabriqué tout un tas de fonds en récupérant des palettes, en utilisant du papier adhésif, des contreplaqués. J’ai un grand stock de tissus, de vaisselle, j’inclue des fleurs et plantes dans mes compositions. Je m’amuse à expérimenter de nouvelles choses avec des fonds noirs, colorés… Au niveau réglages de mon appareil je ne vais pas m’étendre sur le sujet car ce serait un post à lui seul. Mais je ne prends rien en automatique, réalise mes mises au point moi-même, utilise un trépied, et surtout je fais beaucoup d’acrobaties tout en prenant mon temps ! J’ai encore beaucoup à apprendre et souhaite que mon travail évolue. Mais je pense être sur la bonne voie.

Mes points clés pour progresser en photo culinaire: maitriser son appareil, apprivoiser la lumière, bien penser sa composition en harmonisant la disposition du plat / accessoires / les couleurs, prendre son temps. Même si chaque cliché passe en retouche et que l’on peut faire des miracles il est primordial d’avoir pris une bonne photo à la base (de mon point de vue). Mais la meilleure chose pour progresser est de s’entrainer, d’expérimenter et de travailler. Il m’a fallu 4 ans pour passer de la photo prise au téléphone et à celle prise avec un décor monté de toutes pièces avec un appareil reflex réglé. Chaque jour on apprend, découvre et avance.

Si ce post vous a plu c’est avec plaisir que je rentrerai plus en détails dans la technique afin de vous dévoiler un peu plus l’envers du décor. N’hésitez pas à mes poser vos questions !

21 Comments

  • The Bright Side dit :

    Merci pour cet article qui me donne l’espoir qu’un jour je réussirai à faire des photos aussi ravissantes que les tiennes ! Ton évolution est folle, on ne peut pas le nier, tu t’es amélioré puissance 1000.
    Personnellement un article sur la technique m’intéresse fortement. Je reste à l’affût de tes posts 😉
    Bonne journée,
    Laura

    http://www.thebrside.com

    • Merci Laura, c’est adorable. J’ai encore envie d’explorer plein de choses mais ça viendra avec le temps ! C’est bien noté pour le post technique je vais travailler dessus ! Très bonne journée. Bises 🙂

  • Milie_MW dit :

    Tes photos sont superbes !

  • cela m’encourage beaucoup car je suis également en train de progresser dans ce domaine ! Malheureusement je trouve qu’il est difficile de progresser en photo culinaire quand on a pas trop d’argent (difficile d’accéder à de jolis décor, de la belle vaisselle…) Bisettes!

    • Merci beaucoup pour ton petit mot 🙂 Je comprends ce que tu veux dire mais tu sais on peut essayer de faire beaucoup de choses. pour les décors j’ai récupérer des palettes et des morceaux de contreplaqués. j’ai peint le tout avec des tubes de peinture acrylique (les premiers prix) trouvés en magasin de loisirs. Ensuite tu peux agrémenter le tout avec des morceaux de tissus, pas besoin d’aller chercher dans le linge de maison. Il vaut mieux fouiller des dans les coupons. Pour la vaisselle, il est vrai que j’ai la chance d’avoir pas mal de choses de famille mais on trouve souvent des pépites dans les vides grenier pour pas grand chose. Je te souhaite plein de courage dans tes progrès et je suis sûre que tu y arriveras. Bises 🙂

  • Héloïse dit :

    Super article…. Tu as choisi quel appareil du coup?

  • Super article, effectivement les progrès sont flagrants. Tes photos sont superbes. Je suis également intéressée par un article sur tes réglages et conseils pour faire de belles photos culinaires.

  • Alexandrine dit :

    Entre la première et la dernière photo, c’est assez spectaculaire, bravo pour tes progrés ! La photo culinaire, c’est très difficile je trouve, il y a toujours des plats que je n’arrive pas à photographier (chili con carne, tartiflette…). Comment tu fais quand c’est un plat chaud ? Vous mangez froid après les photos ? (sans doute pour ça que c’est mieux de commencer par la pâtisserie…^^)
    J’aimerai bien avoir ton avis, la semaine prochaine, sur un post recette que je prépare, si cela ne te dérange pas bien sûr !
    Un blog culinaire que j’adore et que tu dois connaître : What Katie Ate. Elle prend ses photos sur fond foncé, et c’est vraiment trop beau…
    Belle journée

    • Merci Alexandrine, il y a des plats qui sont effectivement durs à photographier, notamment ceux en sauce et qui au final font « paté » sur la photo. C’est vrai que je sélectionne les recettes pour le blog. Je réfléchis souvent au résultat que ça peut donner. Pour les plats chauds, je prends mes photos généralement lorsque le plat est froid (de toutes façons le temps de tout installer c’est souvent froid…) Si je peux, je le goutte avant que ça n’est refroidi pour pouvoir me faire une idée, voir si c’est bon. Du coup, après je réchauffe. J’ai moi-même débuté par la pâtisserie et je trouve que c’est plus facile, même pour mettre en scène.
      C’est avec plaisir que je te donnerai mon avis, n’hésite pas à me demander !
      Cela faisait longtemps que je n’étais pas allé sur le blog de Katie, les photos sont juste époustouflantes. Je suis justement en train d’étudier la technique pour photographier sur du foncé, c’est vraiment tout un art. Mais je ne désespère pas !
      Je te souhaite une très bonne journée 🙂

  • Margaux dit :

    J’adore cuisiner, mais je n’arrive jamais (mais alors vraiment jamais) a faire une présentation sympa. Tes photos sont donc super inspirantes pour ça et j’adore quand tu publies des recettes sur ton blog (même si je reste une lectrice de l’ombre!). Ton évolution est incroyable et vraiment ça me donne envie d’essayer plus. 🙂
    Je sais d’avance que dans mon prochain appartement j’aurais une super lumière dans la cuisine .. Peut-être que c’est le signe qu’il faut que je me lance ! 😀
    J’ai une petite question cela dit tes couverts dorés, où les as tu trouvé? Je les adore et je trouve qu’ils apportent encore quelque chose de plus à tes photos déjà magnifiques ! 🙂
    Passes une belle journée!
    Margaux

    • Merci Margaux pour ton commentaire. Tu sais ça vient avec le temps et pas de pratique. J’ai eu beaucoup de raté. Le tout c’est de s’y donner à fond et de soigner les détails. Lances-toi ! Tu verras que toi aussi tu vas progresser. Les couverts dorés je les adore, ils viennent de Zara Home et sont généralement en collection permanente. Belle journée 🙂

  • isabel kehr dit :

    Très encourageant ton post lorsqu’on voit les progrès incroyables! et puisque tu as la gentillesse de demander si le côté technique pourrait nous intéresser je réponds un grand OUI! As-tu appris seule ou as-tu pris des cours? Merci d’avance

    • Merci Isabel, je prends note 🙂 Non j’ai appris seule en pratiquant beaucoup, en lisant, regardant des vidéos etc… Mais j’aurai adoré pouvoir prendre des cours ou faire des stages. Belle journée 🙂

  • J’arrive du blog les tribulations de Marie, et je dois dire que je suis bluffée par cet article !
    Quelle progression incroyable 🙂 merci de partager cette évolution, c’est très motivant !

Laisser un commentaire